Une bilan positif pour L’Actuel

28 610 heures de bénévolat, 2679 transports médicaux, 8201 appels de sécurité, 33 878 livres de nourriture distribuées, 374 bébés nourris et 364 tonnes de dons reçus et triés. Voici quelques statistiques qui ressortent du rapport annuel 2017-2018 du Centre d’action bénévole L’Actuel présenté lors de son assemblée générale annuelle hier soir.

Membre de la Fédération des centres d’action bénévole du Québec (FCABQ), L’Actuel est la référence en bénévolat et offre des services aux organismes, aux personnes âgées, convalescentes, en perte l’autonomie ainsi qu’aux individus et aux familles isolées et en difficulté. Les ventes de sa Boutique-Friperie permettent de financer plusieurs de ces services à la population.

« Les bénévoles de L’Actuel sont au cœur de nos actions. Ils nous permettent d’offrir plus d’une quinzaine de services à la communauté de Vaudreuil-Soulanges. Par leur engagement, ils participent au mieux-être de la collectivité en plus de partager leurs expériences, leurs passions, leurs compétences et leurs talents », souligne Francine Plamondon, directrice générale de L’Actuel, précisant qu’en 2017-2018 les bénévoles ont accompli 28 610 heures de bénévolat, une hausse de 16 %.

Au service de sa communauté

Organisme phare quant aux services aux aînés dans la région, L’Actuel propose de nombreux services afin de favoriser le maintien à domicile de ces derniers, dont le programme d’appel sécurisé PAIR dans lequel 8201 appels ont été réalisés en 2017-2018. L’accompagnement-transport médical est le plus important service offert aux aînés par l’organisme. L’année dernière les bénévoles ont parcouru 173 980 km pour réaliser les 2679 transports de personnes à leurs rendez-vous médicaux. L’organisme est d’ailleurs constamment à la recherche de bénévoles, entre autres, pour les transports locaux.

L’Actuel offre également de nombreux services aux familles et aux individus dans le besoin. En 2017-2018, l’organisme a ouvert 175 nouveaux dossiers et a eu une hausse de 48,41 % du nombre d’enfants nourris par les dépannages nourrissons. « Nous sommes fiers de dire que dans la dernière année nous avons nourri 374 bébés. Sans compter que nous avons distribué 33 878 livres de nourriture à des citoyens dans le besoin », affirme Francine Plamondon. De plus, grâce à plusieurs donateurs, L’Actuel a enjolivé le temps des fêtes de 98 familles, dont 142 enfants, avec la distribution de jouets neufs et les dons de particuliers dans le cadre des parrainages de familles en décembre dernier.

Son rôle écologique

L’Actuel joue aussi un rôle important dans la gestion des matières résiduelles sur le territoire en effectuant la collecte de vêtements et de divers objets. Pour l’année 2017-2018, L’Actuel a constaté une hausse des dons reçus avec un total de 364 tonnes, soit 26 tonnes de plus que l’année précédente. Ces dons ont été faits directement dans la cour de L’Actuel ainsi que dans les huit boîtes de dons situées sur le territoire. « Cette année, 70 bénévoles ont réalisé 6239,5 heures de bénévolat pour gérer les dons reçus, mais cela n’est malheureusement pas suffisant pour faire tout ce qui est souhaitable au quotidien pour assurer le bon roulement de toute la marchandise », a tenu à préciser la directrice générale.

Rappelons qu’environ 70 % des dons reçus sont revendus à la Boutique-Friperie et servent à financer les services aux individus offerts par L’Actuel comme les dépannages alimentaires, les dépannages nourrissons, l’aide aux petits, les cuisines collectives et les activités pour les familles. Plus il y a de dons, plus L’Actuel a de choses à vendre et plus il augmente ses revenus. La Boutique-Friperie accueille une clientèle variée et lui permet de réaliser des économies et de magasiner de manière écologique. Cette année, L’Actuel a remarqué une légère hausse du nombre de clients pour un total de 38 935.

Toujours l’enjeu du financement

Alors que L’Actuel vit un alourdissement de sa clientèle, une hausse de ses coûts d’opération et des pertes de subventions, il devient laborieux de trouver des moyens de combler les manques financiers auxquels il fait face. « La Boutique-Friperie ne suffit plus à combler ce manque à gagner, car les frais reliés à la gestion des activités de recyclage augmentent de façon substantielle. Avec un maigre 0,7 % d’indexation à notre financement de base, il est de plus en plus difficile d’entrevoir la capacité à long terme de soutenir les communautés comme nous le faisons actuellement », de conclure Francine Plamondon.

-30-

Contact :

Caroline Bonin
Coordonnatrice aux communications
450 455-3331 poste 264
communication.marketing@lactuel.org

Consultez le rapport annuel 2017-2018

1 commentaire pour “Une bilan positif pour L’Actuel”

  1. Louise Parisé dit :

    Je suis l’ex-directrice générale de L’Actuel. Toujours intéressant de constater l’évolution et les belles réalisations du Centre. Merci!

Laisser un commentaire