Quand la gestion des dons est un défi

Comme tous les mois de mai, les dons abondent au Centre d’action bénévole L’Actuel. L’organisme doit faire des pieds et des mains pour gérer les montagnes de dons des citoyens.

Annuellement, L’Actuel traite plus de 340 tonnes de matière. Si le processus de tri est bien rodé, les mois de mai et de septembre représentent toujours tout un défi. « Plusieurs municipalités de notre secteur organisent des ventes de garage en mai et en septembre. Nécessairement, ce qui n’a pas été vendu par les citoyens est déposé à L’Actuel. À cela s’ajoute tout ce que les gens se débarrassent lors de leur ménage de printemps ou à l’automne », explique Nicole Bouthillette, responsable des opérations à L’Actuel.

Des dons empoisonnés

Environ 70% des dons reçus sont revendus à la Boutique-Friperie et sert à financer les services aux individus offerts par l’organisme comme les dépannages alimentaires, les dépannages nourrissons, l’aide aux petits, les cuisines collectives et le soutien familial. Plus il y a de dons, plus L’Actuel a de choses à vendre et plus il augmente ses revenus. Gérer la grosse quantité de dons serait seulement un beau défi, si ce n’était que les gens laissent des items non acceptés par l’organisme, tels que des meubles, des télévisions, des ordinateurs, des produits toxiques et des items brisés.

« Je dis souvent aux gens : si vous ne le donneriez pas à un membre de votre famille, c’est que nous ne pourrons pas le prendre. De plus, tous les meubles, ordinateurs et pots de peinture qui sont laissés dans notre cour sont une surcharge de travail pour nos bénévoles et employés », ajoute Nicole Bouthillette, dont l’équipe doit faire de nombreux allers-retours à l’Écocentre et à d’autres organismes pour se débarrasser de ces items non souhaités.

Le bon donateur

Les citoyens font un beau geste pour leur communauté et aussi pour l’environnement en donnant à L’Actuel. Quels sont donc ces objets que l’on peut donner à l’organisme et qui peuvent avoir une deuxième vie ? « Les vêtements, les souliers, les sacs, les accessoires, les bijoux, les livres, les CD, les DVD, les petits articles de maison et les jeux pour enfants sont tous des dons que nous pourrons revendre à la Boutique-Friperie », de préciser la responsable des opérations de L’Actuel.

De surcroît, L’Actuel invite les citoyens à bien préparer leurs dons : en séparant les objets des vêtements, en mettant les vêtements dans des sacs bien fermés et en identifiant les sacs contenant des vêtements abîmés à recycler.

Les dons peuvent être déposés dans la cour de L’Actuel, situé au 88, rue Adèle à Vaudreuil-Dorion, pendant les heures d’ouverture de celle-ci, le lundi de 8h30 à 16h30, du mardi au vendredi de 8h30 à 17h et le samedi de 8h30 à 16h. En dehors de ces heures d’ouverture, les dons peuvent être déposés dans les boîtes de collecte bleues au toit jaune se trouvant à Vaudreuil-Dorion et à L’Île-Perrot. Les sacs doivent être bien attachés.

Pour plus de renseignements : 450 455-3331

Laisser un commentaire