LE COMMUNAUTAIRE EN GRÈVE!

capsule-WEB_grève

Les 2 et 3 novembre prochain, le Centre d’action bénévole L’Actuel participera aux journées de grève proposées par les deux campagnes qui joignent leurs forces pour organiser cette importante action, soit les campagnes « Je tiens à ma communauté, je soutiens le communautaire » et « Les droits, ça se défend », menées par le Regroupement  des organismes en défense collective des droits (RODCD).

Ces deux campagnes revendiquent un meilleur financement à la mission des organismes communautaires autonomes mais dénoncent également les mesures d’austérité. Durant ces deux journées auront lieu de nombreuses actions partout au Québec et en Montérégie.

La Fédération des centres d’action bénévole du Québec soutient cette campagne depuis ses débuts et nous invite à prendre part massivement aux différentes actions proposées. Elle est convaincue que nous devons réagir collectivement pour donner un message clair et être enfin entendus.

Par cette action, le Centre d’action bénévole L’Actuel souhaite sensibiliser et mobiliser la population aux enjeux du sous financement  et des coupures gouvernementales en matière de services et programmes sociaux et à la gravité de la situation. Le sous financement des organismes communautaires ne date pas d’hier et l’austérité fragilise les organismes et les empêche de remplir pleinement leur mission.

« Répondre aux besoins du milieu a toujours été une priorité pour L’Actuel et nous sommes toujours demeurés très soucieux de répondre adéquatement aux nombreuses demandes qui nous sont adressées, mais lorsque les financements seront coupés, nous ne pourrons plus y répondre. Ces coupures auront des impacts directs sur notre clientèle et c’est de notre devoir de défendre leurs intérêts. Des services autrefois assurés par l’État nous sont maintenant demandés, ce n’est pas aux organismes communautaires à se substituer à l’État. Nos valeurs ont un prix et nous revendiquons un financement à la hauteur du travail qui est effectué dans la communauté, par le communautaire. »

Francine Plamondon, directrice générale

Laisser un commentaire